kozhukatta8


    Voici une autre spécialité du Kerala, que l'on prépare en particulier pour le dimanche d'Hosana dans les familles chrétiennes du Kerala, autrement dit la fête des rameaux qui avait lieu hier ! On n'avait pas prévu du tout d'en faire mais lorsqu'on a téléphoné à Cochin, ma belle-maman nous a raconté qu'elle avait fait plein de kozhukatta (prononcer "koyukkatta" mais en faisant le "yu" en rentrant la langue) mais que personne n'en mangeait ! Elle connaît bien ma gourmandise, et elle sait que si j'avais été là, j'aurais fait honneur à ces sucreries ! ;)  Evidemment ça m'a donné envie d'en faire, et croquer dans ces douceurs sucrées-salées me rappelle de bons souvenirs, comme le lendemain de notre mariage, quand nous avons visité toutes les maisons de la famille proche (une bonne dizaine!) et qu'à chaque fois on devait goûter à toutes les sucreries qu'ils nous avaient préparées pour nous souhaiter une "sweet life" ;-) . Bien sûr, tout était délicieux et on a frôlé l'indigestion...


Pour 10 Kozhukkatta environ (attention c'est très différent des boules coco chinoises)

Ingrédients:

    - 1 cup ou un gros verre de farine de riz (dans les épiceries indiennes ou magasin bio, pas de la farine de riz gluant type chinoise)
    - 1 cup 1/2 ou 1 gros verre 1/2 d'eau bouillante (ou un peu moins, ça dépend de votre farine)
    - 1 petite càc de sel
    - de la noix de coco râpée (fraîche ou sèche)
    - environ 50g de jaggery ou de sucre brun, muscovado etc...
    - 1 càc de cardamome en poudre (ou graines mixées soi-même)
    - on peut ajouter des graines de cumin ou de fenouil...

Recette:

    Préparer la farce en râpant le jaggery, ajouter 2 càc d'eau pour liquéfier légèrement le jaggery, puis la noix de coco râpée, je dirais environ un verre, ainsi que la cardamome et les graines. Bien mélanger pour obtenir une pâte épaisse grumeleuse. Faire bouillir 1 cup 1/2 d'eau salée dans une petite casserole. Arrêter le feu et ajouter la farine, mélanger énergiquement jusqu'à ce qu'elle soit bien incorporée, on obtient une pâte épaisse, collante. La transférer dans un saladier et attendre qu'elle soit un peu moins chaude pour la malaxer à la main. Huiler légèrement vos mains pour pétrir la pâte, on peut ainsi enlever les grumeaux et la rendre bien souple. Prélever des boules grosses comme des abricots. Rouler chaque boule entre vos mains et l'applatir légèrement au creux de votre paume. Mouiller légèrement paumes et doigts pour éviter que ça colle.

kozhukatta1

Former le fond d'une petite soucoupe avec vos doigts en tournant et en applatissant (oui oui c'est bien Prince qu'il les a roulés, j'ai de la chance, je suis amoureuse d'un des rares indiens qui aidaient leur maman a faire la cuisine! ;) )

kozhukatta2

Faites remonter les bords en les affinant (mais le fond doit être assez épais). Farcir avec une bonne cuillère de pâte de coco.

kozhukatta3

Refermer la boule en soudant les bords entre eux.

kozhukatta4

Une fois bien soudée, rouler légèrement la boule entre les paumes pour l'uniformiser, ajouter un peu d'eau et de pâte aux craquelures et aux endroits fragiles, sinon ils éclateraient lors de la cuisson !

kozhukatta5

Et voilà ! Un kozhukatta prêt à être cuit à la vapeur.

kozhukatta6

    Mettre un fond d'eau à bouillir dans une cocotte. Placer un rond de papier sulfurisé huilé et troué (avec des ciseaux) au fond du panier vapeur. Une fois que l'eau est bouillante, déposer les kozhukatta dans le panier et cuire à la vapeur 12 min en couvrant (sans mettre sous pression). Prélever délicatement les kozhukatta et les laisser refroidir. Conserver au frigo 1 jour max (en fait à manger dans la journée, le lendemain c'est moins bon !).

kozhukatta7